Fédération francophone des pratiques narratives

L’Association Fédération Francophone des Pratiques Narratives (FFPN) s’est constituée à Nantes, le 28 février 2018, conformément aux dispositions prévues par la loi 1901 réglementant les Associations à but non lucratif.

Le terme « pratiques narratives » fait référence spécifiquement au modèle co-créé et développé par Michael White et David Epston et est entendu dans ce sens-là uniquement.

Ce modèle collaboratif se situe dans la lignée des approches systémiques et repose sur la métaphore de la vie construite comme un texte littéraire, s’appuyant en cela sur les travaux de Jérôme Bruner.

Ses assises épistémologiques sont, notamment mais pas seulement fondées autour des travaux de Lev Vygotsky, pour ce qui est de la psychologie du développement et de Kenneth Gergen pour ce qui est de la psychologie sociale, des travaux notamment de Michel Foucault, Jacques Derrida et Gilles Deleuze, pour ce qui est des assises philosophiques, de Pierre Bourdieu et Barbara, Myerhoff pour ce qui est de son inscription dans la sociologie et l’anthropologie culturelle.

Les pratiques narratives, telles que précédemment définies, exigent de leurs praticiens et praticiennes une posture décentrée et influente, selon la définition de Michael White.

Les pratiques narratives, dans le sens que leur donnent les présents statuts ont pour principal but le développement d’histoires et de contre-histoires riches, ouvrant de nouvelles possibilités dans la vie des personnes, des familles, des communautés et des organisations.

NOTE GRAMMATICALE IMPORTANTE

Ce qui nous rassemble, c’est la pratique narrative en langue française. Comment utiliser cette langue, qui ne possède pas le genre grammatical neutre et qui base sa grammaire classique sur la règle du masculin qui l’emporte, lorsque l’on souhaite s’adresser à tous et n’exclure personne de ses propos ? Seul un genre totalement neutre grammaticalement le permettrait, que nous inventerons peut-être un jour mais qui n’existe pas aujourd’hui. La langue évolue lorsqu’elle a besoin d’exprimer des idées nouvelles. Elle est imparfaite de nature car elle reflète une culture en mouvement perpétuel. En reconnaissant les limites actuelles de notre langue, nous reconnaissons aussi que les solutions réfléchies à ce jour, dont l’écriture épicène ou l’accord de proximité, continuent d’exclure : elles laissent de côté les personnes qui ne se revendiquent ni de sexe ou de genre masculin ni de sexe ou de genre féminin (ou les deux). Nous aimerions que ces idées restent présentes dans chacune des lignes issues de nos réflexions.
Logo partenaire

Narratives

Centre belge des pratiques narratives
Marianne Lemineur
Logo partenaire

Hexafor

Centre de formation aux approches narratives Nantes
Bertrand Hénot et Julien Betbèze
Logo partenaire

La Fabrique Narrative

Centre de formation aux approches narratives Bordeaux
Dina Scherrer, Elizabeth Feld, Catherine Mengelle, Téha Galliano, Pierre Blanc-Sahnoun et Fabrice Aimetti
Logo partenaire

Formation pratiques narratives

Centre de formation aux pratiques narratives Paris
Noëllyne Bernard et Natacha Rozentalis
Logo partenaire

Relance Narrative

Centre de formation aux pratiques narratives Genève
Charlie Crettenand et Rodolphe Soulignac
Logo partenaire

Traversées narratives

Centre de formation aux approches narratives Lyon
Catherine Vérilhac, Muriel Blouin, Christine Pagonis et Marie-Noëlle Mathieu
Carte partenaire

Contactez nous

Les informations recueillies à partir de ce formulaire ne sont transmises qu'à la FFPN et uniquement pour la gestion de votre demande.

En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits

Logo FFPN

Adresse postale

FFPN
c/o Noëllyne Bernard
11 rue Tronchet, 75008 PARIS

Email

info@ffpnarratives.com
contact.ffpn@gmail.com

menu-circlecross-circle